Les boutiques éphémères

Une dizaine de boutiques se sont transformées temporairement pour tester des activités. Elles ont permis aux porteurs de projets (habitants, associations… à vous quoi !) de venir tester leurs intuitions et leurs envies grandeur nature.

Nous remercions Timothée Millot pour les photos, pour voir l’ensemble de ses travaux, rendez-vous sur son site ici

 

Pierano Travaille

10489911_1600781543495462_7647489583560947446_n

Dépositions : éléments de mobilier privé abandonnés sur la voie publique. Pierano Travaille relève ces fragments. Il les décrit et expose ces descriptions.
Inventorier dans le quartier Jacquard de Saint-Étienne et pendant la durée de la Biennale du Design les éléments de mobilier usagés déposés sur la voie publique.
Documenter, dans la boutique, le processus de collecte par un travail d’écriture photographique et d’exposition.
Ouvrir cette boutique à la voix publique pour recueillir la parole sur et à partir de cette collecte.

Le tiers lieux des éducations heureuses

tumblr_nlxd13rYEY1u56wppo1_1280

Le cercle COLIBRIS pour des Éducations Heureuses est un collectif ouvert de bénévoles désireux de soutenir et relier les personnes et projets promouvant les alternatives éducatives dans toutes leurs diversités, afin d’inspirer le changement.
Pendant 4 jours, le collectif a transformé une boutique en tiers-lieux des éducations Heureuses, pour tester en situation une envie d’installation.

Contact : educationsheureuses@outlook.fr et
http://www.loire-site.org/colibris/groupes-thematiques/education/

Les matins toniques de la boutique bien être

P1130363

Pour mieux penser collectivement il faut être bien dans son corps ! Dans une boutique éphémère, nous proposions de tester des ateliers bien être mettant en avant des praticiens de la ville ! Training différents chaque jour : Chi Qong avec Pierre Guichard, Rêve éveillé collectif autour du quartier avec Marie Zohou, préparation à la voix avec Maurice Galland du Théatre Libre, mise en corps avec Rachid de l’amicale laïque Chapelon…

Les Moyens du Bord et Daniel Ruggiero

1669667_748070951972815_1149370046010567556_o

En continu, installations en espace public, exposition sur vitrine et sur les murs du quartier. C’est pas fait pour les chiens ! de Daniel Ruggiero et l’association Les Moyens du Bord.

Artiste italien travaillant en Suisse, Daniel Ruggiero repère les signes caractéristiques d’habitudes, de comportements sociaux stigmatisants, voir aliénants. Il les interroge, les détourne avec légèreté et crée des pièces pourvues d’un humour corrosif, souvent à la frontière entre le design et l’art contemporain. Il nous a proposé de partager son univers le temps d’un work­shop et de fabriquer des bijoux pour végétaux, puis de les installer dans l’espace publique et dans des vitrines du B.E.A.U. (Bureau Éphémère d’Aménagement Urbain) de Carton Plein, dans lesquels, il installera également ses derniers travaux.
Liens : http://www.urbangame.ch et http://lmdb42.wordpress.com

Terre de villes 

11118372_1600781506828799_9127552806887321670_n

Un atelier d’enduit de terre crue était ouvert à tous proposé par Johan Després.
Pourquoi introduire de la terre dans nos habitations en ville? Entre création et amélioration du confort dans l’habitat, une œuvre collective a été réalisée expérimentant d’un principe reproductible et adapté à l’auto-construction.
Lien : www.terre-despres.net

Les archives municipales hors les murs 

11204902_1600781676828782_1345006596616480964_n

Les archives municipales, dans leur démarche de sensibilisation à l’histoire et aux mémoires de la ville, présenteront à partir de septembre 2015 une nouvelle exposition temporaire consacrée à l’héritage des migrations sur le territoire stéphanois. Mêlant approche historique et regards croisés sur le territoire contemporain, celui vécu par les habitants au quotidien, l’exposition vise non seulement à valoriser les fonds conservés dans les archives et la recherche historique qu’ils ont suscitée depuis plusieurs années, mais aussi à dresser un portrait de la ville aujourd’hui, telle qu’elle a été façonnée par l’histoire des populations qui la composent.

Dans le cadre du B.E.A.U. et pour préparer cette future exposition, les archives se sont installées hors les murs pour recueillir la mémoire contemporaine.

Le BANT : Bureau d’Accueil des Non Terriens

11150609_1600781586828791_1766186500367671013_n

De La sauterelle Arthritique/Gérard Ogus et sylvain Damy
La ville de Saint-Étienne, avertie au dernier moment de la venue de touristes extra-terrestres, a improvisé un bureau d’accueil pour ces visiteurs de la Biennale du Design hors du commun.